Rechercher
Rechercher

Les propositions

Le plan d'aménagement

"Une véritable métamorphose a débuté en coeur de ville. Je souhaite connaître la réaction des montiliens aux propositions d’aménagement que nous leur présentons. Car l’avenir du centre-ville de Montélimar se dessine ensemble. Tous les avis nous intéressent ! Quel centre-ville veulent-ils ? Pour quel usage ? Les habitants comme les usagers peuvent devenir les acteurs de demain."

Franck Reynier
Maire de Montélimar

Faire du centre ville, un lieu de vie partagé.

Rendre lisible et attractif ce cœur de ville, voilà l'ambition. Pour le Maire Franck Reynier, "faire un projet avant tout humain qui permet au centre-ville de s'adapter aux modes de vie contemporains tout en respectant son histoire.", était l'axe de la commande passée au cabinet d'Alain Marguerit.

Le Constat

L'ilôt vert, dit "commercial", se situe à la croisée du double axe fondateur de la ville (Nord/Sud), le Cardo, anciennement Grand Rue (Rue Pierre Julien) et est/Ouest (Decumanus), rue Saint Gaucher ; il offre un damier singulier, alternant les vides et les pleins, ponctué de bâtiments remarquables et alternant une diversité de places qui contribuent à l’identité et à la haute qualité d’usage du centre ville.".

Ainsi, un traitement homogène des rues et de l’éclairage est proposé pour rendre lisible et sécuriser la traversée et les liaisons au centre-ville et, ainsi, travailler sur l’identité et les usages des places.


Nos premières propositions 

De la Place des Halles au Jardin des Halles.

L'objectif est d'en faire un lieu apaisé et de convivialité pour les habitants en faisant de cette place, aujourd'hui minérale, un espace « jardin ».

Les principes d’aménagement :

Aérer, amener de la fraîcheur et de la végétation pour proposer un espace qualitatif, apaisé et propice au développement de nouveaux usages (espace familial, de convivialité,…).


Une place de l'Eglise aérée

A terme, le centre-ville sera un espace apaisé composé d'un jardin (actuelle place des Halles) dans une diversité de places qui auront chacune leur identité.

En reliant la place de l’église la liaison entre la rue Sainte Croix et Pierre Julien sera assurée puisque l'espace des éléments de rupture existants seront limités.

L’intérêt de traiter et de relier ces deux places permet de proposer des espaces à vocations différentes mais complémentaires. A l’instar de ce que l’on trouve au jardin public dans une dimension plus intimiste pour la place de l’église et de faire de la place des Halles, un lieu de convivialité et d’échanges. 


Mais aussi...

  • Cadre de vie

    • Qualification de l'espace public (aménagements urbains, sécurité, propreté)
    • Aider à la rénovation des façades et devantures commerciales,
    • Valorisation du patrimoine, restauration de la Collégiale Sainte Croix, traitement des abords du Château,
    • Création de parcours culturels et historiques.

  • Economie

    • Redynamisation du coeur commercial,
    • Action sur la vacance (boutique éphémères, fiscalité...),
    • Améliorer la compétitivité des entreprises commerciales et artisanales,
    • Développer de nouveaux services d'appui à la création d'activités (pépinières, boutiques test...),
    • Mesures fiscales.

  • Habitat

    • Encourager les investisseurs privés à rénover le patrimoine bâti,
    • Engager un programme ambitieux pour la rénovation de l'habitat,
    • Mobiliser les partenaires, mettre en place une stratégie foncière, innover dans la production de logements.

  • Mobilité

    • Se doter d'une politique "mobilité et stationnement",
    • Expérimenter des actions nouvelles (location courte durée, optimisation de l'offre de stationnement...),
    • Améliorer la circultation piétonne en centre ancien, faciliter les connexions entre le centre et sa périphérie.

  • Equipements et services publics

    • Favoriser le maintien et la qualité de l'offre de services,
    • Un centre-ville connecté

Quel(s) usage(s) pour le centre-ville de demain ?

Conformément aux dispositions de la loi du n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès de rectification et d'opposition sur les données nominatives vous concernant.

Conformément aux dispositions de la loi du n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès de rectification et d'opposition sur les données nominatives vous concernant.

 

 

 

 

 

 

Conformément aux dispositions de la loi du n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès de rectification et d'opposition sur les données nominatives vous concernant.

 

 

 

 

 

 

Votre avis nous intéresse

Une idée, une suggestion, une remarque ? Remplissez le formulaire accessible via le bouton ci-dessous et faites entendre votre voix.

 

 

 

 

Partager cette page