Rechercher
Rechercher

Agir sur les locaux vacants pour revitaliser le centre-ville

Retour
Centre-ville Le lundi 26 avril 2021

Agir sur les locaux vacants pour revitaliser le centre-ville

Un projet de convention, passée entre la Ville, l’Agglo et les propriétaires de locaux commerciaux vacants de rez-de-chaussée, vise à attirer les porteurs de projets, accompagner les propriétaires dans leur démarche de remise en location, valoriser leur bien immobilier et donc revaloriser (dynamiser) le centre-ville. Ce nouveau dispositif vient renforcer un plan plus global d’actions de Cœur de ville.

La Mairie a recensé près de 120 locaux inoccupés, autant d’espaces vides qui peuvent desservir l’attractivité du centre-ville. Pour faciliter l’installation de nouveaux commerces, artisans, artistes, associations… des zones ont été définies avec un plafond de loyer. Ces locaux pourront être loués par des porteurs de projet sur une période courte (au lieu d’un engagement long) pour tester leur activité. Un moyen de rassurer ceux qui souhaitent se lancer.

L’objectif est aussi de favoriser la mixité de l’offre commerciale, avec de nouvelles boutiques variées qui vont renforcer l’attrait du centre-ville, qui offre un cadre de plus en plus agréable grâce aux actions déjà menées (voir plus bas). Il sera proposé également d’utiliser les vitrines vides pour faire la promotion du dispositif ou devenir un espace d’exposition temporaire. La Ville se positionne ainsi en tant que partenaire, mais souhaite garder le contrôle sur les projets. Des préemptions de locaux ont déjà été effectués par exemple sur des emplacements clés.

Le Maire de Montélimar, Julien Cornillet et Eric Phélippeau, Adjoint à l’Économie, au Commerce et au Tourisme ont présenté le dispositif à la presse.

Un nouveau volet qui s’ajoute aux actions déjà menées.

Un centre-ville attractif doit être propre. En parallèle du tout premier ramassage des encombrants, qui a rencontré un franc succès, les dalles des Allées provençales ont été nettoyées, des poubelles ont été rajoutées, des panneaux inutiles ou abîmés ont été supprimés. La végétalisation se poursuit, avec récemment le parvis du théâtre. Pour renforcer la sécurité, les angles des caméras de vidéoprotection ont été optimisés.
La réhabilitation du centre-ville passe également par les aides pour refaire les façades, les petits travaux du quotidien (box pour les poubelles, stationnement optimisé, enlèvement des voitures ventouses avec 60 véhicules enlevés).
En plus des aides économiques et administratives pour attirer de nouveaux investisseurs, un soutien est mis en œuvre envers les commerçants présents, au travers du Fisac, l’Aide aux loyers...