Rechercher
Rechercher

Ils ont choisi Montélimar !

Retour
Vie municipale, Cadre de vie Le lundi 23 septembre 2019

Ils ont choisi Montélimar !

Chaque année, Montélimar accueille de nouveaux habitants qui ont choisi la capitale du nougat, pour s'installer, pour travailler, pour vivre. Certains ont eu une opportunité professionnelle, d'autres ont souhaité se rapprocher de leur famille ou encore ont choisi un cadre vie idéal pour voir grandir leurs enfants. Ils ont découvert une ville de 40 000 habitants en plein essor, où il fait bon vivre. Nous avons rencontré quatre familles, nouvellement installées à Montélimar, qui nous expliquent leur choix, leurs premières impressions, leurs coups de coeur...

Julien Marchal, son épouse Flora et leur fils Ethan, bientôt 2 ans

Si Flora est originaire de Bourg-Saint- Andéol, Julien est quant à lui Tourangeau. Après avoir habité en région valentinoise, ils ont choisi de venir vivre à Montélimar avec leur fils Ethan. « Pour un rapprochement professionnel nous nous sommes installés ici fin juillet : moi je travaille à Crest, et mon mari travaille à Montélimar. Je voulais en profiter pour me rapprocher de ma famille.» explique Flora. Aujourd'hui, ils sont très heureux de leur choix de vie. « Nous sommes très contents du logement que nous avons trouvé. On n'a pas l'impression d'être en ville, et pourtant il y a la passerelle à côté et on peut tout faire à pieds. Nous sommes coupés de la circulation, du bruit. J'étais habituée aux petits villages ardéchois, au calme.» précise-t-elle. La famille a adopté son cadre de vie, entouré de verdure. « La voie verte aménagée le long du Jabron c'est vraiment super pour les promenades en poussette ou à pieds... C'est sympa, nous sommes allés à la fête foraine, aux marchés du mercredi, nous avons pu assisté à une course cycliste, au marché des potiers, nous avons fait un tour aux Halles alimentaires... Comme nous sommes à proximité du centre-ville, on a trouvé aussi des restos sympas, qui font à emporter. C'est plutôt cool.» souligne Julien. De nouveaux montiliens convaincus de leur nouvelle vie: « Nous ne regrettons pas du tout notre choix d'être installé à Montélimar. »

Jean-Noël Vega, son épouse Maëlle et leurs deux enfants Lyra, 3 ans, et Ulysse, 2 ans

Après trois ans passés en Savoie, à Saint-Jean de Maurienne, la famille Vega, auvergnate d'origine, a opté pour le sud et Montélimar. « Je suis professeur documentaliste et nous voulions nous rapprocher de l'Auvergne. J'avais demandé ma mutation dans la Drôme et j'ai eu le secteur de Montélimar. À part le nougat et le soleil nous ne connaissions pas Montélimar et nous avons découvert la ville un week-end début juillet pour visiter la région. » explique Maëlle. Installée depuis mi-août, la famille Vega est ravie de son arrivée à Montélimar... « La Ville nous a beaucoup plu. C'est grand et petit à la fois, avec des petites maisons avec jardin, dans des lotissements, c'est plus sympathique à vivre, surtout avec les enfants. » Un avis partagé par le père de famille. « Montélimar est une ville jolie et fleurie, avec les jets d'eau, les ronds-points avec le mobilier urbain démesuré... j'ai eu un bon feeling dès l'arrivée et ça s'est confirmé depuis. Les allées provençales, le parc public, les animaux, le Château des Adhémar...c'est très agréable comme cadre. » Un petit bémol... « Il manque des trottoirs dans certaines rues pour aller jusqu'au centre-ville... alors que le centre-ville est piéton et c'est très agréable, on peut aller partout tranquillement. » Quant au nougat, toute la famille l'a adopté ! « On a découvert les fabriques de nougat tout les cents mètres... Ça nous a surpris. Et puis on en a dégusté, tous ces parfums différents et notamment celui à la lavande... Étonnant ! » Et la Ville aussi... « Ici on l'impression d'avoir déménagé en vacances avec le soleil, les pins... C'est un bon choix pour l'ensemble de la famille ! »

Lydie Pillot et ses trois enfants, Mylène, 16 ans, Ilona, 14 ans et Florian, 6 ans.

Tarnaise de naissance, Lydie Pillot est arrivée dans la Vallée du Rhône, en Ardèche plus précisément, en 1991. Installée à Cruas depuis plusieurs années et après 10 ans en tant qu'infirmière à l'hôpital, elle est venue s'installer avec ses trois enfants à Montélimar en février dernier. « Je suis infirmière libérale depuis un an et demi sur Montélimar, et j'ai souhaité me rapprocher de mes patients. » Un déménagement dans la capitale du nougat apprécié de toute la famille... « Mes deux grandes filles étaient ravies de venir habiter à Montélimar. Le petit, il suit le mouvement. C'est la ville, ça change du village... Tout est à disposition, pas loin. On a le bus à côté, avec des horaires de Montelibus très variés. C'est très bien, ça les rend un peu plus autonomes. Et puis on habite dans un quartier calme, à la ville sans être trop dans la ville. » Une ville que Lydie a appris à découvrir. « Je me suis abonnée à la page Facebook de la Ville pour suivre l'actualité et les évènements. J'ai participé aux marchés nocturnes cet été, à la grande braderie. Il y a beaucoup de choses proposées, c'est une ville qui bouge, qui est dynamique. » Son inquiétude : l'insécurité d'une plus grande ville... « Pour une maman avec deux filles, c'est un peu plus stressant, on a peur de l'insécurité. Mais la présence de la police municipale, de la brigade équestre ou de la brigade de nuit, ou encore la vidéosurveillance, c'est rassurant pour mes enfants, et du coup pour moi aussi. » Lydie et ses enfants ont adopté Montélimar : « C'est une ville agréable ! »

Clément Potier, son épouse Lugdivine et leur fille Noémie, 1 mois.

Lugdivine est Marseillaise, Clément est Champenois, désormais ils sont Montiliens. Ils ont choisi de s'installer, en avril dernier, à Montélimar, où est né leur premier enfant, Noémie, le 6 août dernier. « Il y a un an, j'avais postulé pour un emploi au sein du Centre Hospitalier et nous avions pu découvrir Montélimar. Un an après, nous y voilà installés. Il y a le soleil et moins de circulation que sur la Côte d'Azur et c'est bien placé géographiquement par rapport à nos deux familles » explique Lugdivine. « Nous avions été emballés par la Ville, pas trop grande mais pas trop petite non plus, avec ses allées provençales, son centre-ville typique, petit et convivial. » Pour Clément, Montélimar est une ville familiale... « C'est une ville où résident de nombreuses familles avec des enfants, une ville globalement dynamique... Notre fille est le 1 101ème bébé de l'année ! C'est un cadre de vie idéal pour voir grandir notre fille, avec le grand parc en centre-ville, la base de loisirs, ses halles alimentaires, son marché... Tout est à proximité, cela est très pratique. Nous nous sommes inscrits à la bibliothèque aussi. Et nous avons également vu qu'il y avait de nombreuses animations, pas mal d'évènements organisés, nous en profiterons l'an prochain. » Le couple a le souhait de s'installer durablement à Montélimar avec le projet de construire une maison. « Le but c'est de rester ! »