Rechercher
Rechercher

La convention cadre Montélimar Action Coeur de Ville signée !

Retour
Centre-ville Le jeudi 27 septembre 2018

La convention cadre Montélimar Action Coeur de Ville signée !

Le mardi 25 septembre le Maire, Franck Reynier, a signé la convention cadre Action Coeur de Ville avec l'ensemble des partenaires.

Cette convention cadre permet de regarder dans la même direction avec l’ensemble des partenaires et de partager des objectifs et prioriser ensemble nos axes d’intervention.

La ville a souhaité anticiper ces défis en s’engageant dans une réflexion prospective avec l’appui du cabinet extérieur Elan.
Ce dernier a ainsi accompagné les réflexions et posé les premières bases du projet, en veillant à intégrer l’ensemble des dimensions que requiert cette question de la redynamisation du centre-ville (habitat, développement économique, mobilité, patrimoine,…)

Tout au long de la durée de cette convention, la ville s’attachera à faire valoir ses singularités et ses atouts spécifiques.

Parmi ces atouts : un centre ancien au patrimoine historique et architectural reconnu, une attractivité touristique certaine notamment avec la notoriété d’un produit phare, le nougat, un dynamisme économique et démographique, qui font de Montélimar l’un des territoires les plus actifs au niveau régional et national.

Au travers de cette convention, l’Etat propose d’étudier le cofinancement, avec différents partenaires en fonction de la thématique, du programme opérationnel « Cœur de ville ».

Dans un contexte de restrictions budgétaires, la ville de Montélimar et Montélimar-Agglomération sont convaincues du nécessaire élargissement de la mobilisation de moyens financiers, techniques et matériels qu’un tel projet exige, en cohérence avec l’ambition portée. Au-delà des partenaires institutionnels, des partenariats innovants avec le secteur privé seront signés.

Quels partenaires ?

  • L’Etat et ses différents services représentés par Éric Spitz, Préfet de la Drôme,
  • La Caisse des Dépôts et Consignations, représentée par Catherine Barrot, Secrétaire Générale à la Direction Régionale.​​​​​​​
  • Le groupe Action Logement, représenté par  Frédéric Reynier, Président du Comité régional.
  • La Chambre de Commerce et d’Industrie, représentée par son Président Alain Guibert,
  • La Chambre des Métiers et de l’Artisanat, représentée par son Président Frédéric Regnier.​​​​​​​
  • Le Conseil Départemental de la Drôme, représenté par Marie-Pierre Mouton, Présidente.​​​​​​​
  • EPORA, représenté par son directeur Alain Kerharo, ne signera qu’après la validation officielle du conseil d’administration qui interviendra début octobre.
  • La Région qui a déjà délibéré en faveur de son soutien financier à ce dispositif (45 millions d’euros d’investissement sur des thématiques ciblées, au profit des 25 communes lauréates de la Région).

Un projet global multithématique 

Le programme opérationnel comprend une vingtaine d’actions qui alimentent de façon équilibrée les 5 axes d’intervention :

  1. De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre- ville;
  2. Favoriser un développement économique et commercial équilibré ;
  3. Développer l'accessibilité, la mobilité et les connexions ;
  4. Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine ;
  5. Fournir l'accès aux équipements et services publics.