Rechercher
Rechercher

MONTÉLIMAR : OBJECTIF VILLE PROPRE !

Retour
Citoyenneté, Vie municipale Le lundi 27 novembre 2017

MONTÉLIMAR : OBJECTIF VILLE PROPRE !

En septembre, nous avons lancé une consultation sur le site de la Ville de Montélimar demandant aux administrés s’ils souhaitent que les pollueurs soient sanctionnés financièrement.Le large plébiscite de cette proposition (+ de 96% des Montiliens ayant répondu ont exprimé leur approbation !) a conforté Franck Reynier dans sa volonté de mener une réflexion sur la propreté à Montélimar. Au travers de ce dossier, on vous fait partager une journée avec le service propreté de la Ville.

Il est 5h45 quand deux agents du service propreté se retrouvent afin de recevoir leur feuille de route du jour. Le camion plateau, vide pour l’instant, déambule dans les rues tandis que le mistral fait voler papiers, sacs plastiques et canettes métalliques.

Le constat est là : tandis que Montélimar dort, la ville est sale, les encombrants de sortie.

Armés de gants, d’un camion plateau et de beaucoup de bonne volonté, ils arpentent les rues du centre-ville afin de passer en revue chaque point de regroupement. Un canapé, une machine à laver, une commode... Il y a de quoi meubler un studio dans la rue. 

Le comportement de certains Montiliens interpelle et dégrade l'image de Montélimar.

Le camion plateau, vide il y a 30 minutes commence à déborder. 

« C’est comme ça tous les jours », témoigne un agent.

Une dame qui promène son chien nous regarde et lance : 

« Je ne comprends pas pourquoi vous avez à faire ça. Nous avons deux déchèteries... Les gens sont des porcs ! »

 

En moyenne, 44 tonnes de déchets sont ramassées tous les mois au pied de containers tandis que dans les « grands » mois la collecte de dépôt sauvage peut atteindre 100 tonnes !
Ce service, visant à pallier le mauvais comportement de certains Montiliens, ne devrait pas être nécessaire et coûte de l’argent aux contribuables :

200 000 euros par mois ! 

Du matin jusqu’au soir c’est une véritable chaîne humaine qui se met en place en mairie pour répondre au plus vite aux remarques de Montiliens déçus du comportement de certains administrés. Allô Monsieur le Maire est en permanente relation avec les agents du service propreté et les Montiliens.

11h45, un signalement est reçu pour un sac poubelle au pied du container dans le quartier des Champs. Le camion en charge de collecter les déchets est pourtant passé en début de matinée mais un agent confie : « Tout au long de la journée, nous tournons et regardons. La propreté doit être l’affaire de tous. » 

Et c’est la moindre des choses que l’on puisse dire car jusqu’en soirée, le Facebook de la Ville de Montélimar reste en alerte. Les messages des administrés sont immédiatement traités et transférés aux services pour qu’une intervention soit programmé dans les plus brefs délais. 


Plan propreté : vous avez la parole !

Avancer ensemble pour apporter des réponses aux problèmes du quotidien est une priorité. Aussi, sur le site internet de la Ville, co-construisons dès à présent le plan propreté de la Ville de Montélimar.

Vous avez jusqu’au 10 janvier pour vous exprimer sur le site de la Ville. Le résultat de cette étude sera rendu publique à l’occasion de la cérémonie des vœux, le jeudi 11 janvier à 18 heures au Palais des Congrès

L'étude réalisée dans le dernier Montélimag a montré qu'il est important de développer le nombre de points de collecte, d’offrir la possibilité aux administrés de jeter les cartons dans les points de collecte, d’améliorer la signalétique et de savoir faci

Une fois des réponses apportées à ces problématiques, comprendriez-vous que le volet répressif soit activé?

Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.