Rechercher
Rechercher

Les Rois vagabonds

Retour
Culture Le mardi 06 mars 2018

Les Rois vagabonds

Au programme de ce Concerto, on joue Vivaldi, Strauss, Bach... Mais les musiciens sont des clowns. Ils mettent des ailes aux spectateurs pour qu’ils parcourent avec eux un bout de chemin d’humanité. Car les clowns ne jouent pas la comédie. S’ils ont un nez rouge ou un masque blanc et des habits extravagants, c’est pour mieux se mettre à nu. Mime, acrobaties, musique, quelques mots à peine, Les Rois vagabonds parlent à tous un langage universel. Dans l’écriture même de leur spectacle, le public est présent comme partenaire, comme guide, comme moteur de certaines de leurs actions. Les Rois vagabonds lui proposent de jouer une véritable partition faite de sourires, d’éclats de rire, d’applaudissements, d’exclamations de désapprobation ou d’adhésion et... de vrais silences. Souvent confrontés à une image galvaudée du clown, Igor et Julia souhaitent en faire découvrir une autre aux spectateurs, eux qui sont «le miroir comique de la tragédie et le miroir tragique de la comédie.»

« Dans ce spectacle, Les Rois Vagabonds détournent la figure classique du clown et lui donnent plus d’envergure.

Avec de jolies notes poétiques et une pétulance contagieuse.» Télérama - Thierry Voisin

« On se demande bien quelle destinée fantasque a pu les unir, si ce n’est la démesure excentrique qu’ils partagent sans limite. Un régal.» Ouest-France - Noémi Duez 

Concerto pour deux clowns 

à 20h30

Tout public dès 8 ans > 1h10 

Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.