Rechercher
Rechercher

Concours d'écriture POLAR

1er concours décriture proposé aux seniors et à leur entourage

Un défi de créativité... Surprenez-nous !

Simenon, Agatha Christie et bientôt des Montiliens...
La ville de Montélimar organise pour la première fois un concours d’écriture ouvert aux seniors et leur entourage. En partenariat avec les cafés littéraires, la librairie Baume et la médiathèque, l’enjeu de ce concours sera d’écrire un roman policier de 20 à 50 pages. Un défi de créativité, surprenez-vous !

 

Une cérémonie ouverte au public
(sur inscription au 04 75 00 26 52 jusqu'au 5 novembre) aura lieu mardi 9 novembre, à partir de 18h, à l’Hôtel de ville.

bulletin d'inscription au concours d'écriture polar

Conformément aux dispositions de la loi du n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès de rectification et d'opposition sur les données nominatives vous concernant.

François Medeline... Le Parrain

Né en 1977 dans la région lyonnaise, passant sa jeunesse à Romans, François Médeline exerce un temps dans la politique avant de se lancer dans l’écriture, influencé par James Ellroy. Il est édité à La Manufacture de livres depuis 2012, où ont paru La Politique du tumulte, Les Rêves de guerre, Tuer Jupiter et l’Ange rouge (2020). La Sacrifiée du Vercors est son premier roman à paraître chez 10/18.

les 10 conseils de François Médeline


1) Pour faire beau, ne cherchez pas à faire beau

S’il fallait procéder ainsi, tous les tableaux seraient réalisés à la peinture dorée. Or, cette couleur est très difficile à manier.

Ne dites pas : « La jeune fille pure à la peau diaphane projeta son regard mélancolique jusqu’aux montagnes sacrées. »

Dites : « Léa est nue. Par la fenêtre, elle devine le Vercors. C’est là-haut que son grand-père priait. »

 

2) Choisissez un point de vue et n’en sortez jamais

Comme en photographie, vous devez choisir d’où vous racontez votre histoire. Ce choix dépend principalement du propos que vous voulez tenir. Choisissez le meilleur des points de vue, qui permettra d’exprimer une singularité. C’est LA contrainte qui vous permettra d’être créatif. Faites évoluer votre intrigue exclusivement à l’intérieur de cette contrainte.

Celui ou celle qui regarde et raconte peut-être vous-même, l’un de vos personnages, un narrateur omniscient, mais aussi un objet, l’arme du crime, la victime ou un défunt, et même un virus.

 

3) Préférez toujours montrer que dire, en particulier les émotions

Bannissez les expressions comme « L’ homme est terrorisé » ou « Le chien a peur » ou « Cindy est contente ». Un homme terrorisé ne peut plus bouger, sa respiration est saccadée. Un chien qui a peur détale ou montre les crocs. Quand elle est heureuse, Cindy sourit.

Les oiseaux, d’Alfred Hitchcock, est un film très angoissant. Aucun personnage ne dit : « j’ai peur » ou « je suis terrorisé ».

Surtout, n’utilisez jamais l’expression « son coeur s’arrête de battre » sauf si votre personnage est mort.

4) N’empilez pas les propositions relatives

N’écrivez jamais « Le père admire sa fille qui est si belle dans son manteau qu’elle a acheté au grand magasin du centre-ville . »

 

5) N’oubliez pas que 80 % des adverbes sont des imprécisions de langue

 
On ne ferme pas violemment une porte : on la claque ; on ne descend pas rapidement une colline : on la dévale.
 

6) Supprimez les compléments circonstanciels et repères spatio-temporels qui ne servent qu’à vous

Les auteurs et les autrices ont besoin de repères, en particulier de lieu ou de temps, pour se situer dans leur propre intrigue. Les lecteurs et les lectrices n’en ont pas besoin.

Ne dites pas : « Trois secondes plus tard, elle descend les escaliers et ouvre la deuxième porte sur sa droite. »

Dites : « Elle descend les escaliers, ouvre une porte. »

 

7) Attention à l'humour

L’humour est le registre le plus difficile à mobiliser. Gardez-le bien à l’esprit, surtout si, comme moi, vous n’en avez pas. En revanche, si vous en avez, foncez.

 

8) Si vous êtes débutants, écrivez au présent de l’indicatif

D’abord, l’écriture est un sport. Au ski, vous n’apprenez pas sur les pistes noires. La manipulation du présent est plus facile.

Ensuite, le passé simple est un faux ami. On se prend vite pour Victor Hugo ou Guy de Maupassant. Or nous ne sommes ni l’un, ni l’autre.

Enfin, une mauvaise phrase peut sonner juste au passé simple, elle sonnera toujours faux au présent.

 

9) Travaillez

Le premier jet n’est jamais parfait. Relisez-vous et réécrivez chaque phrase de nombreuses fois. Relisez à l’oral s’il faut, en particulier les dialogues. Comme le disait William Faulkner, l’écriture, c’est 1 % de talent et 99 % de travail.

 

10) Lisez

L’éducation d’un écrivain n’est que la somme de ses lectures. J’ai beaucoup lu James Ellroy, des magazines people comme Voici, des livres de sociologie et du théâtre classique. Mon style n’est qu’une combinaison de tout ça.

 
***

Si ces conseils ne sont pas suffisants, vous en trouverez de nombreux dans Écritures de Stephen King. Pour le reste, soyez vous-même. N’ayez honte de rien. Dites tout, à vos risques et périls, les mots sont une raison suffisante.


Des rencontres... Un échange

Afin de faciliter vos recherches et/ou échanges avec un groupe de travail autour du POLAR, des salles de rencontre pour travailler en commun seront mises à votre disposition. Renseignement à l’accueil de la Retraite Active (04 75 00 26 52).


Ateliers numériques autour du concours POLAR à l'Espace Public Numérique et de Vie Sociale Eustache

Les lundis de 13h30 à 15h30, une série d'ateliers destinés aux particpants au projet POLAR mis en place par la ville de Montélimar sont proposés.

Ces ateliers permettront aux participants de mieux prendre en main l'environnement numériue afin de produire leur roman. Cette série d'ateliers est compatible avec le dispositif Pass'Numérique et sont financés, ils ne souteront rien aux seniors.

Inscription à la Retraite Active et des Aînés 04 75 00 26 52


Afin de favoriser le lien intergénérationnel, les lycées de la Ville volontaires seront associés au projet. Les lycéens vont accompagner les seniors sur le plan technique et sélectionneront les ouvrages les plus créatifs.

Si vous avez plus de 60 ans et aimez écrire, ce concours est fait pour vous ! Clôture des inscriptions le 10 décembre.
Le Polar devra être rendu au plus tard le 10 mars 2022.